Rénovation de toiture : comment prévenir les fuites d’eau et les infiltrations ?

Rénovation de toiture

Publié le : 15 janvier 20247 mins de lecture

Si votre toiture n’a pas été inspectée depuis longtemps ou que vous avez constaté l’apparition d’auréoles à certains endroits de votre maison, il est sûrement temps de la rénover. Voici tout ce qu’il faut savoir pour mener à bien la rénovation d’une toiture et lutter efficacement contre les fuites et les infiltrations.

Pourquoi envisager la rénovation d’une toiture ?

La toiture est l’un des éléments les plus importants de votre maison. C’est en effet elle qui en garantit l’étanchéité et l’isolation. Qu’elle se compose de tuiles ou d’ardoises, elle a besoin d’être contrôlée de manière régulière afin de détecter les éventuels problèmes le plus rapidement possible. Commencez par l’inspecter visuellement afin de vérifier qu’une branche ou un coup de vent n’aurait pas brisé ou déplacé des tuiles. Si vous ne vous sentez pas capable de grimper sur votre toit, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui pourra facilement y monter et détecter les éventuels problèmes tels que des tuiles brisées, des chéneaux percés ou une porosité de la toiture. Quoi qu’il en soit, ne vous mettez surtout pas en danger. Si une restauration est nécessaire et que vous souhaitez obtenir plus de renseignements, vous pouvez en savoir plus ici

Quels matériaux privilégier pour éviter les fuites et les infiltrations ?

La tuile et l’ardoise sont les matériaux les plus couramment utilisés, mais il existe également d’autres options :

  • Les tuiles en béton qui sont particulièrement résistantes aux intempéries ainsi qu’aux chocs et ont l’avantage d’être légères et assez bon marché.
  • Les tuiles en terre cuite qui sont les plus répandues et sont solides et durables. Elles peuvent malgré tout être endommagées en cas de fortes chutes de grêle.
  • La toiture en ardoise qui est très esthétique et très répandue dans des régions comme la Bretagne ou le Massif Central. Elle peut de plus résister durant plusieurs dizaines d’années.
  • Le toit de chaume que l’on trouve dans certaines régions comme la Vendée, par exemple, et qui présente un bel aspect naturel. Il a cependant besoin d’un entretien régulier et ne convient pas à tous les climats.
  • La toiture en métal qui est particulièrement durable et très facile à entretenir. Elle est en revanche plus bruyante que les autres matériaux lorsqu’il pleut ou grêle. On l’utilise le plus souvent pour couvrir des constructions modernes, d’autant plus qu’elle peut être déclinée dans toutes les couleurs.

En plus du choix des matériaux, il est important de bien choisir la forme de vos tuiles qui doit être adaptée à votre région et au degré d’inclinaison de votre toit. Sachez également que l’on assiste à l’essor des toits végétalisés qui sont à la fois esthétiques et faciles à entretenir. Ils ne peuvent cependant être mis en place que sur les toits plats.

Rénovation de toiture : comment étanchéifier son toit ?

Plusieurs méthodes existent pour rendre une toiture étanche : la pose de tuiles, l’hydrofugation et la mise en place d’un écran.

La pose de tuiles

Les tuiles que l’on pose aujourd’hui sur les toits offrent une meilleure étanchéité qu’autrefois et la façon dont elles sont emboîtées les unes dans les autres évitent la plupart des infiltrations.

L’hydrofugation

Cette technique d’étanchéification peut être menée de manière préventive ou bien pour résoudre un problème déjà présent. Elle consiste à imprégner le toit d’un liquide spécifique afin de créer une couche protectrice et d’éviter les problèmes dus à la porosité. Grâce à ce procédé, votre toiture sera protégée contre les infiltrations et les moisissures et la structure de votre maison restera saine. Votre toit gardera son état d’origine beaucoup plus longtemps et l’eau s’écoulera bien plus facilement.

La méthode est proposée sous plusieurs formes : l’hydrofuge filmogène, l’hydrofuge coloré et l’hydrofuge à effet perlant. Le choix dépend de plusieurs facteurs qui seront pris en compte par le professionnel auquel vous allez faire appel.

La mise en place d’un écran

La troisième méthode d’étanchéification consiste à installer un film sous la couverture. Il aura pour rôle d’empêcher l’eau et l’air de pénétrer et protégera ainsi votre charpente. L’eau qui pourrait s’infiltrer est ainsi récupérée et conduite vers les gouttières. Sachez que différents types d’écran sont proposés :

  • L’écran non respirant qui empêche l’eau extérieure de pénétrer.
  • L’écran perméabilisé à la vapeur qui assure une étanchéité par rapport à l’eau extérieure et à la vapeur d’eau intérieure.
  • L’écran réfléchissant qui permet de renvoyer les rayons infrarouges à l’extérieur, ce qui aide à garder la fraîcheur à l’intérieur.

À noter que tous ces écrans sont proposés dans des versions plus ou moins rigides.

Quelles sont les aides possibles pour rénover une toiture ?

L’État a mis en place plusieurs aides pour vous permettre de refaire votre toit à moindre coût. En effet, un toit défectueux peut être responsable d’une déperdition de chaleur pouvant aller jusqu’à 30 %, il est donc important de lutter contre afin de s’inscrire dans une démarche écoresponsable.

MaPrime’Rénov

Cette aide vous permettra d’alléger le coût des travaux de rénovation énergétique réalisés dans votre résidence principale. Son montant peut aller jusqu’à 10 000 € et dépendra de votre situation géographique, de vos revenus et de la nature du chantier.

L’éco-prêt à taux zéro

Cet éco-prêt vous permettra de financer vos travaux d’isolation de toiture, à condition qu’ils permettent à votre habitation d’atteindre une « performance énergétique globale » minimale. Son montant est de 50 000 € au maximum.

La TVA à taux réduit

Les propriétaires occupants, bailleurs ainsi que les locataires de logements de plus de deux ans peuvent bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 % pour leurs travaux d’isolation de toiture.

Plan du site